Menu
Alchimie / Ésotérisme

Atalante Fugitive

Temps de lecture : 25 minutes

Emblème 41 : Adonis est tué par un Sanglier : Vénus accourt vers lui et teint les Roses de sang.

De son père, Myrrha mit au monde Adonis, bien-aimé de Cypris : un sanglier l’accable. Vénus court : un rosier blesse sa belle jambe ; la Rose blanche alors de ce sang devient rouge. Les Syriens, l’univers pleurent avec la déesse. Sous de douces laitues elle place le mort.

Emblème 42 : À celui qui est versé dans la Chimie, la Nature, la Raison, l’Expérience et la Lecture doivent tenir lieu de guide, de bâton, de lunettes, de lampe.

Que la Nature soit ton guide, que ton art la suive pas à pas ; tu t’égares loin d’elle. Que la Raison soit ta canne ; affermissant tes yeux l’Expérience au loin te donnera de voir. La Lecture, flambeau brillant dans les ténèbres, t’éclaircira l’amas des mots et des matières.

Emblème 43 : Prête l’oreille au Vautour qui parle : il ne te trompe nullement.

Occupant le sommet d’une haute montagne, un Vautour crie sans cesse : On me dit Noir et Blanc ; je suis encore Jaune et Rouge et ne mens pas. C’est aussi le Corbeau qui sait voler sans ailes dans la nuit ténébreuse aussi bien qu’en plein jour. L’un ou l’autre sera la tête de ton œuvre.

Emblème 44 : Typhon tue Osiris par traîtrise et disperse ses membres, mais l’auguste Isis les rassemble.

Dionysos en Grèce, en Syrie Adonis, en Égypte Osiris, sont le Soleil des Sages. Isis, épouse, sœur et mère d’Osiris Unit ses membres saints déchirés par Typhon. Mais le phallus se perd au fil de l’eau marine : Le soufre qui donna le Soufre n’est plus là.

Emblème 45 : Le Soleil et son ombre achèvent l’Œuvre.

Le Soleil, clair flambeau du pôle, ne peut vaincre la densité des corps : une ombre à l’opposé demeure. Elle est la plus vile des choses et pourtant l’astronome en tire maint profit. Mais le Soleil avec son ombre fait aux Sages, un don meilleur : il achève l’Œuvre de l’Or.

Un article qui pourrait vous intéresser : L’allégorie de la caverne de Platon

Emblème 46 : Deux Aigles venus l’un de l’Orient, l’autre de l’Occident se rencontrent.

De Delphes Jupiter un jour lança deux Aigles aux plages de l’Aurore, à celles d’Occident. Comme il voulait scruter ce lieu, centre du monde, la Fable dit qu’à Delphes ils revinrent tous deux. Ce sont là les deux pierres : celle de l’Orient et celle du Couchant, qui aiment à s’unir.

Emblème 47 : Le Loup d’Orient et le Chien d’Occident se sont mutuellement mordus.

Du lieu où le Soleil se lève un Loup survient. Un Chien surgit du point où dans la mer il plonge. Tous deux gonflés de bile et furieux, ils se mordent. La rage et son rictus se peignent sur leur face. Ce sont données à tous partout, toujours, pour rien, les deux pierres jumelles que tu dois posséder.

Emblème 48 : Le Roi, ayant bu des eaux, a contracté un mal et, soigné par les médecins, il obtient la santé.

Riche en peuples, en biens, un Roi aimait les eaux d’une source, et s’en fit apporter par ses gens. Il en boit longuement ; ses veines s’en emplissent. Pâle, il est assisté par de grands médecins. Et quand ils l’ont purgé par la sueur, le ventre, la bouche, on voit ses joues qui se teignent de roses.

Emblème 49 : L’Enfant des Philosophes compte trois pères, comme Orion.

La Fable nous apprend qu’Hermès, Vulcain, Phœbus, dans une peau de bœuf jetèrent leur semence, et que le grand Orion eut à la fois trois Pères. De trois pères aussi naît l’Enfant de Sagesse : Le Soleil le premier, et Vulcain le second ; l’homme habile en son art est le troisième père.

Emblème 50 : Le Dragon tue la femme et la femme le Dragon ; tous deux sont inondés de sang.

Du Dragon venimeux creuse profond la tombe : Que la femme l’embrasse en une forte étreinte. Tandis que cet époux goûte les joies du lit, elle meurt, et la terre ensemble les recouvre. Le Dragon à son tour est livré à la mort ; son corps se teint de sang : vrai chemin de ton œuvre.

Pages : 1 2 3 4 5

À propos de

Je fais de l’ésotérisme un objet d’étude et non une croyance. Je ne prétends pas savoir ce qui est vrai ni ce qui est faux, cela m’importe peu. Tout ce que je veux c'est comprendre, voilà la seule chose qui m'intéresse, comprendre.

1 Commentaire

  • Djeby
    25 avril 2021 at 20 h 07 min

    C’est très subliminal au début j’ai comme l’impression de voir un peu l’histoire d’Adam et Eve les pommes et les fruits symbolise autres choses mais je ne sais pas quoi pour le reste c’est cool j’ai beaucoup aimé l’image de la femme qui lave le linge pouvez vous m’éclairer plus sur les autres images . merci

    Reply

Laisser un commentaire